Une classe bien organisée, ce sont des élèves qui savent ce qu’ils doivent faire, et qui savent comment le faire. Des élèves qui savent ce qu’ils doivent faire et comment le faire, ce sont des élèves qui font moins d’écarts de comportement. 

Organiser sa classe est donc une action de prévention très efficace pour éviter des comportements hors cadre.

L’ordre ici n’exclut absolument pas la bonne humeur, la joie de partager des bons moments et d’apprendre. Au contraire, une classe organisée est une classe où chacun a une place, l’espace et la sécurité d’investir les activités. 

Organiser son emploi du temps

Avoir un emploi du temps clair et  prévisible.

Vous devez savoir ce qui va se passer à tout moment de la journée. Le flou et l’hésitation sont source d’agitation. Vous pouvez utiliser des affichages pour que la structure de la journée soit claire pour vos petits élèves aussi.

Annoncer le déroulé de la journée plusieurs fois aux élèves. En maternelle, ils ont très peu la notion du temps, notamment les petits. “On va à la récréation, puis ce sera l’heure de l’histoire. Après l’histoire je vais vous emmener à la cantine. Tous les jours, après l’histoire, ce sera l’heure de la cantine”. 

Installer des routines claires pour les transitions. 

Comment on fait pour ranger la classe, qui fait quoi? Que fait-on quand on a terminé une activité? Je peux aller aux toilettes quand je veux? Qui s’assoit où en regroupement? Moins vous laissez de doute à ces moments qui reviennent tous les jours, plus ce sera fluide et moins vous aurez des comportements hors cadre à gérer. 

Organiser sa classe

Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place

Dans une salle de classe

Quelques astuces qui peuvent vous aider (et aider vos élèves!) à garder la classe organisée:

  • Utiliser des photos pour indiquer le bon rangement des coins jeux, dînette, arts… On fait une photo quand tout est bien rangé, on l’imprime et on la colle sur l’étagère en questions. Puis on montre aux élèves qu’il faut toujours ranger exactement comme sur la photo. Ils adorent!
  • Une version un peu plus rapide à mettre en place: utiliser des gommettes de couleur. Je l’utilisais pour mes puzzles et boîtes de jeu: ceux avec une gommette rouge sur l’étagère à gommette rouge, les vert ensemble…

Enfin, il est important d’avoir le minimum de choses disponibles dans sa classe. Plus il y a du matériel disponible, plus ce sera le bazar. Quand les puzzles sont empilés, un petit n’arrive pas à se servir seul. Quand il y a trop de boîtes de jeux, les élèves ne savent pas tous les utiliser.Trois pots avec une dizaine de feutres suffisent pour un coin dessin, et c’est beaucoup plus simple à ranger qu’une énorme boîte pleine de feutres dont la moitié ne marche plus. Pareil au coin dînette et garage… mieux vaut avoir quelques petits jouets en bon état qu’on saura exactement où ranger.

Favoriser l’autonomie des élèves

Un enfant qui s’ennuie est en un enfant qui cherche à s’occuper. Si dans votre classe il a assez d’autonomie pour s’occuper à des activités constructives, il y a moins de change qu’il essaie de se distraire en tirant sur les cheveux de sa voisine.

Quelques idées pour favoriser l’autonomie de vos élèves:

  • Laisser du matériel artistique accessible aux enfants: feuilles de brouillon, ciseaux, colle, feutres, craies… Créer un « coin des artistes » est sûrement une des actions qui m’a procuré le plus de calme dans ma classe.
  • Proposer quelques petits jeux de construction en autonomie, qu’on fait tourner souvent (toutes les périodes). Pas besoin d’en avoir beaucoup, on peut faire revenir un jeu qu’on a rangé la période précédente, mais le fait de ne pas l’avoir accessible toute l’année créé l’envie de l’utiliser.
  • Utiliser un affichage qui indique ce qu’ils peuvent faire quand ils ont terminé une activité. Par exemple dans ma classe de MS, en début d’année, c’était comme ça (simple mais efficace en début d’année!):

Et enfin, on n’oublie pas…. il faut organiser sa présence en classe! Être partout, et intervenir dès qu’on voit que ça commence à chauffer. Plus facile à dire qu’à faire, mais c’est un des points clés pour une classe qui roule. Même quand on travaille avec un petit groupe d’enfants, on doit avoir l’œil partout, et nous déplacer souvent dans la classe.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *