A quatre ans, un enfant doit pouvoir tenir une conversation « un peu comme un adulte ». Avec des nuances: il n’aura pas un vocabulaire aussi riche, ni certaines structures de phrase plus complexes. Il peut lui manquer encore quelques sons au niveau de l’articulation. Mais à quatre ans, il est capable d’avoir une conversation avec des propos compréhensibles avec un adulte autre que ses parents, en respectant la structure d’un dialogue (j’écoute, je rebondis sur ce qui est dit, je pose des questions, je réponds aux questions posées…). 

C’est un repère important à avoir en tête quand on travaille avec des jeunes enfants, entendu dans cet épisode du podcast “Mes trucs de Prof” d’Emilie.

Elle propose un échange très intéressant avec l’orthophoniste Laura Marie, en deux parties, vous avez ici la première. Je recommande fortement l’écoute de l’épisode à tous les enseignants de maternelle et primaire car les deux épisodes sont très riches en informations et conseils. 

On peut se sentir parfois un peu perdus en maternelle face à l’hétérogénéité des compétences langagières de nos élèves, et l’idée que “tous les enfants apprennent à parler à leur propre rythme, donnons lui du temps” est encore très présente. Mais nous savons aujourd’hui que, s’il est vrai que les enfants ne vont pas tous suivre exactement la même évolution au mois près, c’est en identifiant tôt les petites ou grandes difficultés, et en apportant une réponse adaptée, que nous pouvons aider chaque enfant à acquérir un langage riche et construit.

Pour découvrir d’autres épisodes de podcast en lien avec l’enfance, l’éducation et la parentalité, n’hésitez pas à consulter la page Ressources – podcasts.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *